Episode 1 : l’arrivée à Iakutsk – les prémices de l’aventure

Virgile, Iana (ma chienne, une femelle Husky Sibérien de 6 ans) et moi, on arrive à Iakutsk le 7 août, à 9h30 du matin, heure locale. La ville respire une certaine ambiance asiatique, un mélange entre pays d’Asie Centrale et occident de l’Est. Alexander Spiridonov, notre référent Yakoute et vice-président de la Fédération d’Escalade et d’Alpinisme de Yakoutie, nous accueille à bras-ouvert. Nous retrouverons Alizée et Théo quelques jours plus tard, directement à Elanka.

 Après nous avoir fait découvrir son lieu de travail (école primaire), qui s’avère être également le QG de la Fédération, et nous avoir présenté l’interprète Natasha et les autres membres de la Fédération, nous rencontrons le directeur du Parc National des Colonnes de la Lena, avec qui nous devons peaufiner notre projet d’escalade sur le fameux site classé UNESCO. La fatigue a beau prendre régulièrement le dessus, j’arrive à me concentrer et à convaincre notre homologue Russe. Il est très fier de nous laisser découvrir le site des Colonnes, et espère que nous arriverons à escalader les colonnes. Comme la plupart des grimpeurs avec qui nous avons discuté avant, il nous met en garde contre la qualité du rocher.

Organisation du matériel, avec Thibault, Virgile et Alexander, à la salle d’escalade locale, dans l’école.
Photo : Clément Belleudy

Ce soir-là, nous découvrons le cottage. Ce sera notre camp de base à Iakutsk. Il s’agit d’une forêt, en périphérie de la cité yakoute, dans laquelle plusieurs cabanes en bois servent régulièrement de camp de vacances estival. Victor, un russe dont l’anglophonie s’approche du néant au grande sourire et gardien des lieux, incapable de comprendre que nous ne saisissons aucun mot de russe, nous apporte régulièrement des petits éléments de vie (bouilloires, casseroles, thé, café, etc) en débitant des indications dont nous ne comprenons absolument pas le sens. Au bout de quelques jours, on lui parlera français, en lui rendant son sourire, créant ainsi un dialogue de sourd mémorable. Iana est heureuse, elle gambade dans la forêt en essayant d’attraper des écureuils.

Iana garde le cottage pendant que l’on explore les alentours et que l’on découvre les petits supermarchés locaux
Photo : Clément Belleudy

A chaque fois que nous croisons une personne qui est au courant de notre projet de grimper les Colonnes de la Lena, elle essaye de nous dire en mauvais anglais : « you will die ».  Les Yakoutes parlent assez peu anglais : Alexander, tout juste suffisamment pour qu’on arrive à communiquer, les jeunes un peu plus, de telle sorte que la communication est agréable. Nous rencontrons également Ivan, un journaliste local, qui parlent très bien anglais, Italien, et qui travaille fréquemment avec la Fédération. Il nous suivra dans la première partie de notre périple, à Elanka, et fera un article sur notre rencontre verticale franco-russe à la fin de l’expédition.

Le 2éme jour, Alexander nous demande si nous accepterions de donner un cours « français » d’escalade aux enfants de l’école, sur leur structure SAE locale. Bien évidemment, on ne réfléchit pas longtemps, Virgile et moi on se lance dans cette expérience originale et unique. On parle anglais, mais les enfants nous comprennent surtout grâce aux gestes et aux démonstrations, on s’adapte aux niveaux et aux prises en résines vieilles et polies. Les exercices verticaux que nous confectionnons nous paraissent durs, mais les Yakoutes ont un excellent physique (même les plus jeunes !) et ils nous épatent littéralement.

le 3éme jour, nous organisons le matériel d’escalade, et nous prenons une journée de repos au cottage. Ce soir là, on partira pour le week-end découvrir Elanka, essayer les voies d’escalade de nos amis yakoutes, et repérer les futures lignes que l’on pourra ouvrir dans la suite de notre périple, lorsque l’on aura récupéré Clément.

Thibault

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :